Dolby AC-4

Nouveau format audio puissant de la famille Dolby Audio, le Dolby AC-4 répond aux besoins actuels et futurs des services de divertissement audio et vidéo de la prochaine génération, y compris la diffusion et le streaming sur Internet.

{{ videoLinkButton.text }} {{ videoLinkButton.text }}

Adoption par les standards nationaux

Quelques chiffres en bref

Les bénéfices pour le consommateur

TVs et décodeurs

LG, Panasonic, Sony, TCL, Samsung, Sharp, Arris, Bang & Olufsen, HiSense, Huawei, Humax Co Ltd, Sagemcom, Skyworth, TPVision, Vizio, Vodafone, Philips, Kaon Media o Ltd, Wistron Neweb Corporation

Téléphones

 

Tous les appareils Samsung, tous les Huawei séries P et Mate, Sony,One Plus 7&7 Pro et OPPO Reno ont Dolby Atmos via Dolby AC-4. Les tablettes Oneplus, Lenovo, Sharp, Razer, Amazon délivrent aussi l'audio via Dolby AC-4. Dolby AC-4 permet une écoute binaurale immersive avec le casque.

 

Téléphones

 

Tous les appareils Samsung, tous les Huawei séries P et Mate, Sony,One Plus 7&7 Pro et OPPO Reno ont Dolby Atmos via Dolby AC-4. Les tablettes Oneplus, Lenovo, Sharp, Razer, Amazon délivrent aussi l'audio via Dolby AC-4. Dolby AC-4 permet une écoute binaurale immersive avec le casque.

 

Partenaires SoC

Partenaires SoC

Amlogic, Broadcom, Cadence, HiSilicon, LG,
Mediatek, MStar, Novatek, Realtek, Samsung, Synaptics

Partenaires SoC

Adoption par les organismes internationaux

Services

Les services de streaming de musique Tidal et Amazon Music utilisent Dolby AC-4 pour offrir Dolby Atmos Music sur les téléphones portables. Les services sont disponibles dans de nombreux pays.

Pas de Coût?

Le coût du Dolby AC-4 est clair et abordable

Pour les Équipements

Le coût du Dolby AC-4 dépasse la simple redevance d’une licence de brevet. Il comprend une licence de brevet, un kit de développement logiciel optimisé, des flux de test, de la documentation, un support technique à 3 niveaux et des services de certification du produit.

Dolby AC-4 est une solution complète normalisée par l’European Telecommunications Standards Institute (ETSI), le même organisme qui publie les normes DVB.

La tarification Dolby AC-4 est compétitive, avec des tarifs en fait moins élevés que ceux de Dolby Digital et Dolby Digital Plus™. Dolby ne facture qu’une technologie par équipement, ce qui signifie que Dolby AC-4 ne coûte rien sur les équipements qui intègrent déjà nos technologies.

Dolby AC-4 est Complet

 

Avec Dolby AC-4, nous proposons un package technologique complet aux professionnels. Ce package inclut tous les éléments nécessaires à la mise en œuvre de Dolby AC-4, notamment le code objet et source nécessaire, une mise en place de référence, des flux de test et l’assistance de notre support technique mondial.

 

Le code que nous fournissons est optimisé et nous l’améliorons en permanence pour offrir une efficacité maximale aux processeurs, applications et équipements de nos partenaires. Dolby AC-4 est simple à mettre en œuvre et conçu pour une utilisation en situation réelle.

Dolby AC-4 est Complet

 

Avec Dolby AC-4, nous proposons un package technologique complet aux professionnels. Ce package inclut tous les éléments nécessaires à la mise en œuvre de Dolby AC-4, notamment le code objet et source nécessaire, une mise en place de référence, des flux de test et l’assistance de notre support technique mondial.

 

Le code que nous fournissons est optimisé et nous l’améliorons en permanence pour offrir une efficacité maximale aux processeurs, applications et équipements de nos partenaires. Dolby AC-4 est simple à mettre en œuvre et conçu pour une utilisation en situation réelle.

Dolby Atmos

Dolby Atmos et Dolby AC-4, quelle différence ?

Le broadcast, nouveau champ d'expansion de Dolby Atmos

Dolby Atmos, c’est l’expérience audio immersive qui a révolutionné le son en salles de cinéma en plongeant le public au cœur de l’histoire. Désormais, les consommateurs peuvent vivre la même expérience depuis le confort de leur salon. Déjà disponible sur Blu-ray, les jeux vidéo et les plateformes de streaming, Dolby Atmos s'invite désormais sur les chaînes de télévision. Cette nouvelle prouesse technologique, nous la devons à l’adoption des standards NGA (Next Generation Audio) qui permettent d'encoder Dolby Atmos en Dolby AC-4 et sur des codecs antérieurs.

Dolby Atmos et Dolby AC-4, quelle différence ?

Différents mais complémentaires, le son Dolby Atmos et la technologie Dolby AC-4 fonctionnent souvent en tandem pour offrir une expérience audio de très haute qualité. Dolby Atmos est la marque qui incarne l’expérience audio immersive Dolby, tandis que Dolby AC-4 fait référence au codec qui donne vie à cette expérience sur l’appareil du consommateur. En clair, Dolby AC-4 est un moyen : outil de compression audio, gestions des métadonnées, aspects du système, etc. Dolby Atmos représente l’expérience sonore immersive offerte par Dolby via les multiples codecs audio de la marque, dont Dolby AC-4 et Dolby Digital Plus. Sur l'échelle du progrès de la qualité sonore, Dolby Atmos est une évolution logique du son surround traditionnel. Quant à Dolby AC-4, il est le successeur naturel de Dolby Digital Plus et permet d’offrir un son Dolby Atmos immersif associé à des expériences NGA personnalisées.

Pour résumer, Dolby Atmos s’apparente à un ensemble d’instructions indiquant à un appareil comment lire les données audio qu’il reçoit. Et Dolby AC-4 offre un moyen parmi d’autres d'encoder ces instructions Dolby Atmos, avant de les transmettre à l’appareil par streaming, télédiffusion ou Blu-ray.

 

La télévision en Dolby Atmos

Le son Dolby Atmos peut être transmis par différentes voies, dont Dolby AC-4. Avec l’adoption des standards NGA dans de nombreux pays et régions du globe, Dolby AC-4 permet aujourd'hui de retransmettre des programmes télévisés, notamment des événements sportifs en direct, en Dolby Atmos. C’est exactement ce qu’a fait TVP, une chaîne de la TNT polonaise qui a diffusé des matchs de football en direct en Dolby Atmos via Dolby AC-4. Les téléspectateurs ont ainsi pu vivre l’ambiance du stade depuis leurs salons. Quant au NGA version Dolby AC-4, il a apporté une touche de personnalisation très appréciée, comme par exemple le choix des commentaires dans plusieurs langues.

Le son immersif Dolby Atmos conquiert un public de plus en plus nombreux. Apple TV, Disney+, Netflix… les plateformes de streaming permettent de découvrir ou de redécouvrir des contenus en Dolby Atmos. L’audio immersif s’apprécie également dans les jeux vidéo incontournables des gamers, tels que Halo Infinite et Forza Horizon 5. L’industrie musicale n’est pas en reste puisque tous les abonnés Apple Music, Amazon Music Unlimited et TIDAL peuvent bénéficier de Dolby Atmos Musique. Pour les consommateurs, le badge Dolby Atmos est gage de très haute qualité audio, dont les diffuseurs peuvent désormais faire profiter les téléspectateurs.

Faut-il modifier ses workflows pour diffuser en Dolby Atmos ?

Comme nous l’avons déjà évoqué, le son Dolby Atmos peut être diffusé par les chaînes à l’aide du codec Dolby AC-4. Bien que très efficace, cette technologie n’est pas la seule capable de livrer des contenus en Dolby Atmos. Dolby Digital Plus représente une autre option, également connue sous les noms « Dolby Digital Plus with Dolby Atmos » ou « Dolby Digital Plus JOC » (Joint Object Coding).

Ce dernier est un terme technique que l’on retrouve dans la documentation, les articles et les standards Dolby. JOC est un processus par lequel les décodeurs Dolby Digital Plus with Dolby Atmos peuvent reproduire le mix Dolby Atmos à partir d’une base en 5.1 traditionnel et des données additionnelles. Ainsi, les systèmes Dolby Digital Plus d’ancienne génération peuvent continuer à recevoir et décoder une expérience en son surround. Dolby Atmos a été conçu pour s’intégrer aux workflows existants afin de dissocier l’expérience audio de la technologie sous-jacente utilisée.

Qui utilise Dolby Atmos ?

Déjà adopté par de nombreux broadcasters à travers le monde, Dolby Atmos est désormais disponible au plus grand nombre grâce à l'incorporation de l’AC-4 à des standards comme HbbTV, DVB et ATSC 3.0. Les nombreux projets pilotes menés à des échelles nationales et internationales montrent à quel point la technologie peut faire la différence, tant pour les chaînes que pour les téléspectateurs. Fort de son image de marque auprès des consommateurs, Dolby Atmos représente un réel facteur différenciant dans un paysage audiovisuel de plus en plus concurrentiel.

Vous souhaitez intégrer Dolby Atmos à votre workflow ? Contactez-nous pour en savoir plus.

Rehaussement des Dialogues

Rehaussement des dialogues : la méthode Dolby AC-4

L’évolution des technologies de divertissement ouvre un nouveau champ des possibles que les diffuseurs et les créateurs les plus visionnaires s’empressent d’explorer. C’est ainsi que débarquent dans nos salons des contenus de plus en plus saisissants de réalisme. Cette transformation n’est pas un phénomène nouveau. Ce qui l’est en revanche, c’est cette fonctionnalité de l’audio nouvelle génération (NGA) qui répond enfin à une demande insistante des téléspectateurs : le rehaussement des dialogues.

Radio, télévision, musique… les acteurs du home entertainment rivalisent d’inventivité pour fournir un contenu toujours plus vivant et réaliste, aidés en cela par la démocratisation des smart TV. Entre images UHD, qualité HDR et son immersif, les expériences premium d’autrefois s’ouvrent désormais à un large public. Reste que cette technologie n’a pas encore atteint la perfection.

Le manque de clarté des dialogues : un reproche récurrent et généralisé

Selon des enquêtes, les téléspectateurs qui ne sont ni sourds ni malentendants recourent régulièrement aux sous-titres. Au Royaume-Uni, 80 % des jeunes déclarent y faire appel régulièrement voire systématiquement. Aux États-Unis, une étude révèle que la moitié des téléspectateurs activent les sous-titres la majeure partie du temps. Selon 55 % d’entre eux, la télévision est moins intelligible qu’avant. La faute principalement aux musiques et autres effets sonores qui, pour 78 % des répondants, gênent la compréhension des dialogues. Autre constat de cette enquête, 57 % des personnes interrogées visionnent des contenus dans des lieux publics (transports en commun, salles d’attente, bureaux) où le volume d’écoute est plus bas et où les bruits de fond interfèrent. Ces conclusions confirment ce que les diffuseurs avaient déjà identifié comme un axe d’amélioration, tant les retours négatifs des téléspectateurs affluent.

La bonne nouvelle, c’est que le NGA et le Dolby AC-4 simplifient cette quête de progrès.

En effet, l’audio nouvelle génération équipe actuellement 80 % des téléviseurs 4K vendus en Europe. Autrement dit, les diffuseurs peuvent jouer la carte du NGA sans hésiter : les téléspectateurs sont d’ores et déjà prêts. Toujours côté standards, le codec Dolby AC-4 a été choisi pour les nouvelles spécifications de diffusion UHDTV au sein de plusieurs marchés européens, y compris les normes NorDig pour les pays nordiques et l’Irlande. Il a également été retenu en Italie et fait partie du cahier des charges UHDTV actuellement à l’étude en France. L’Allemagne, pour sa part, pilote actuellement le projet DVB-I, une plateforme de télévision nouvelle génération pour le consortium DVB. Aux États-Unis, Dolby AC-4 NGA a été intégré à la plateforme NEXTGEN TV, déjà adoptée par plus de 170 chaînes en Amérique du Nord. Depuis 2018, la télévision publique polonaise TVP propose Dolby Atmos via le codec AC-4 à 90 % des téléspectateurs de la TNT. Ces derniers ont ainsi pu profiter du son immersif sur les retransmissions de nombreux matches de football, dont l’Euro 2020 et la Coupe du monde 2022, sans oublier les programmes culturels diffusés sur TVP. Depuis plus de 5 ans, le Dolby AC-4 est présent sur des implémentations HbbTV. Sa dernière version 2.0.2 inclut de nouvelles fonctionnalités de réglage du rehaussement des dialogues par le

La clarté des dialogues à portée de télécommande

Grâce au Dolby AC-4, le rehaussement des dialogues ne requiert aucune étape particulière dans le processus de production. Tout se joue au moment de l’encodage avec le codec Dolby AC-4. Il s’agit d’analyser automatiquement le signal dans l’encodeur, même dans le cas d’un mix stéréo traditionnel, puis d’intégrer des métadonnées au flux binaire pour transmettre les informations avec le reste du signal audio. Au moment du visionnage, les données nécessaires sont décodées par le téléviseur. Avec la télécommande, le téléspectateur n’a plus qu’à ajuster le volume des dialogues par rapport au fond sonore. Selon le modèle de téléviseur et le paramétrage du diffuseur, cela pourra consister en quelques options prédéfinies ou en des réglages plus complexes. Quoi qu’il en soit, les téléspectateurs reprennent la main sur leur expérience. Ils peuvent désormais profiter pleinement de l’expérience visuelle et sonore de leur programme, sans passer leur temps à lire les sous-titres.

Le rehaussement des dialogues permet non seulement d’améliorer l’expérience des téléspectateurs, mais aussi d’accroître leur engagement. Pour cela, il suffit d’encoder vos contenus au format Dolby AC-4. L’interface utilisateur des téléviseurs compatibles permettra ensuite au téléspectateur d’effectuer les réglages nécessaires.

L’HbbTV et DVB révolutionnent la télévision avec Dolby

HbbTV et DVB-I, quelle différence ?

L’HbbTV et le DVB-I offrent tous les deux une qualité audiovisuelle exceptionnelle sur les derniers modèles de téléviseurs. Ce sont deux standards distincts mais complémentaires.

L’HbbTV (Hybrid Broadcast Broadband TV) est une initiative menée par des acteurs du broadcast dans le but d’enrichir l’expérience des téléspectateurs. Ce standard international permet de simplifier et d’harmoniser la diffusion de contenus et de services aux consommateurs via des téléviseurs connectés. Il intègre pour cela les spécifications d’autres standards (OIPF, CTA, DVB, MPEG-DASH et W3C).

Standard ouvert, l’HbbTV permet également de développer des applications et services en ligne compatibles avec la plupart des modèles de smart TV, et associés aux contenus en télédiffusion. Les chaînes traditionnelles tiennent ainsi une occasion rêvée d’ajouter des options à leurs programmes et de diversifier leur offre. En 2018, l’HbbTV 2.0.2 a intégré pour la première fois les tout derniers standards DVB pour la livraison de formats nouvelle génération, à commencer par le son NGA (Next Generation Audio) et l’image HDR (High Dynamic Range) via l’interface IP haut débit des téléviseurs. Les chaînes peuvent donc offrir aux foyers une expérience audiovisuelle exceptionnelle à moindre coût, et ce, sans avoir à investir dans l’infrastructure nécessaire pour moderniser les réseaux traditionnels de télédiffusion.

Le sigle DVB (Digital Video Broadcasting) correspond à un ensemble de standards ouverts pour la télévision numérique définis et gérés par le DVB Project, un consortium d’organisations de l’industrie audiovisuelle. Le standard DVB-I préserve la simplicité de l’expérience télévisuelle classique avec une liste de chaînes comme interface. Mais il permet également de découvrir et de visionner une chaîne linéaire via les réseaux de diffusion traditionnels et Internet. L’utilisation de l’HbbTV comme technologie complémentaire agrémente ces chaînes de services interactifs et associés : VoD, grilles des programmes, vidéos OTT, jeux, publicités interactives, etc.

Concrètement, le DVB-I fournit au consommateur le type de contenu propre à une chaîne par tous les modes de transmission possibles, à l’aide d’équipements connectés au réseau de télédiffusion et à Internet. Quant à l’HbbTV, il offre une expérience intégrée de la télévision, ainsi que d’autres services et fonctionnalités par le biais d’applications associées. En résumé, le DVB-I et l’HbbTV travaillent de concert pour garantir une expérience d’exception au grand public.

 

Et Dolby dans tout cela ?

Grâce au codec Dolby AC-4, les deux plateformes DVB-I et HbbTV livrent des expériences NGA via des services tels que le rehaussement des dialogues et le choix entre plusieurs langues pour les commentaires. Toutes deux également compatibles avec Dolby Vision, elles garantissent des palettes de couleurs éclatantes, avec des noirs plus profonds et des clairs plus lumineux sur les téléviseurs équipés de Dolby Vision. En matière de qualité sonore, le DVB-I et l’HbbTV permettent aux chaînes d’offrir des expériences audio immersives grâce à la profondeur du son Dolby Atmos.

Ensemble, le trio technologique Dolby Vision, Dolby Atmos et Dolby AC-4 garantit une expérience audiovisuelle plus sensorielle et immersive, qui plonge les téléspectateurs au cœur de l’action. Côté compatibilité, cette expérience est accessible sur un large éventail d’équipements domestiques et portables pour atteindre un public aussi vaste que possible.

Dolby, levier d’une croissance pérenne

Dolby Vision, Dolby Atmos et Dolby AC-4, c’est une garantie d’expériences sublimées pour les consommateurs du monde entier, mais c’est aussi un maximum de simplicité pour les diffuseurs.

Pour autant, pour une chaîne comme ARTE, dont la grille de programmes va des thématiques traditionnelles jusqu’aux sujets les plus avant-gardistes, la tâche est difficile. C’est pourquoi la chaîne culturelle franco-allemande teste actuellement un pilote de sa nouvelle génération de plateforme HbbTV équipée de Dolby Vision et Dolby Atmos via le Dolby AC-4. Ensemble, ces innovations apportent une expérience homogène aux téléspectateurs et une qualité, une flexibilité et une personnalisation sans précédent aux diffuseurs.

TVP, la chaîne publique polonaise, a intégré le Dolby AC-4 à son workflow pour offrir les standards NGA et Dolby Atmos lors de la diffusion d’événements sportifs et d’émissions culturelles. Dernièrement, la chaîne a exploité le Dolby AC-4 pour la retransmission des rencontres de la Coupe du monde de la FIFA, offrant différents choix de commentateurs aux fans de foot.

Aux États-Unis, situés au troisième rang mondial du marché de la télévision après la Chine et l’Inde, la déclinaison américaine du standard ATSC 3.0 – NEXTGEN TV – a permis aux téléspectateurs de bénéficier du NGA sur tout le territoire. Pearl TV, un groupe audiovisuel regroupant 9 des plus grands diffuseurs du pays, soit plus de 820 chaînes de télévision, n’a d’ailleurs pas hésité à miser sur les innovations de cette technologie. NEXTGEN TV poursuit son expansion et devrait être accessible à 75 % des foyers américains d’ici fin 2023.

Outre-Rhin, une initiative réunissant des acteurs du marché est en train de tester le DVB-I. Lancé fin 2022, le pilote s’étalera jusqu’au printemps 2023, avec pour objectif de collecter un maximum d’informations réelles pour évaluer et améliorer le standard DVB-I. Partie intégrante de l’essai, l’HbbTV aide à la gestion des droits numériques (DRM), des abonnements et des standards NGA, entre autres services.

Pour les broadcasters, ces technologies apportent de nouveaux outils pour améliorer leurs produits, élargir leur public et offrir aux consommateurs des expériences sans précédent. Qu’il s’agisse de l’HbbTV, du DVB-I, des deux en même temps ou d’autres standards, toutes ces technologies ont un dénominateur commun : Dolby. Fort d’une longue expérience aux côtés des diffuseurs, Dolby participe à l’émergence de standards qui libèrent la créativité et élargissent le champ des possibles. Pour en savoir plus, contactez-nous.

Intégration industrielle du Dolby AC-4

Essais et Interviews

Interviews

{{ videoLinkButton.text }} {{ videoLinkButton.text }}